02.12.2016

Vue d'ensemble des News

EuroSkills 2016 - Début optimal

EuroSkills 2016

«Wer simmer – Schwiizer!, Was wemmer – gwünne!, Nous sommes les champions!, Forza Svizzera!, Ooooh – Go for Gold!» C'est avec ce cri de bataille que l'équipe suisse s'est élancée dans le premier jour de la compétition.

Pour Roger Dähler, expert carreleur, tous les candidats ont connu un bon départ; l'ambiance était concentrée et l'on voit selon lui que les participants sont bien préparés.

C'est qu'il a entraîné son protégé, Davide Donati, à une technique très pointue. Le Tessinois de 22 ans a en effet commencé avec le module 1 de ses épreuves, un élément mural en trois dimensions, et non avec les préparatifs pour le sol. Ainsi, il aura plus de temps pour ce module, qui doit être terminé demain soir.

EuroSkills 2016

Roger Gabler, expert ferblantier, est lui aussi satisfait de cette première ligne droite. Selon lui, Reto Reifler, 24 ans, le plus âgé de l'équipe suisse, ne se laisse pas déconcentrer et garde son calme. «Jusqu'à maintenant, il a travaillé très proprement, qu'est-ce que tu veux de plus?»

Le capitaine d'équipe, Laurent Seppey, tire un bilan positif de cette première journée. Il n'a eu ni problème ni stress. «Je crois que ça a été un début optimal pour le concours», explique-t-il, tout en nuançant son propos d'une mise en garde métaphorique: «Nous avons encore deux jours de compétition et les choses peuvent à tout moment s'améliorer ou empirer. C'est pourquoi les jeunes doivent ouvrir une nouvelle fenêtre chaque jour et bien la refermer le soir. Chaque jour offre un nouveau départ, une nouvelle chance.» Une vision que partage l'ensemble de l'équipe suisse, espérons-le!