Vis, tiges filetées, écrous et rondelles

Technique de fixation EPFL
La structure habitable de 12 pièces construite en juillet à Lausanne Ecublens.

L’EPFL opte pour la technique de fixation Debrunner Acifer

Des étudiants en architecture de l’EPFL construisent une structure habitable en bois de 11 mètres de haut avec des produits de fixation Debrunner Acifer.

Début 2016, trente-cinq étudiants en architecture de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) se virent confier la conception d’une structure d’habitation en bois ainsi que sa construction à l’échelle 1:1. De février à mai 2016, les jeunes gens se concentrèrent sur les dessins techniques, développant une proto-structure complexe composée de douze pièces.

En juin, répartis en 12 équipes, ils s’attelèrent à la réalisation pratique sur la base de leur modèle théorique. Procédant selon le principe du low-tech, ils bâtirent sur le site d’Ecublens, en grandeur réelle, la structure en bois «House 1», se familiarisant du même coup avec les outils et méthodes de base de la construction en bois – learning by doing.

Après des mois de planification et de réalisation, c’est une structure d’habitation de 121m2 et de 11 m de haut qui a progressivement vu le jour sous la supervision de l’ingénieur bois Rémy Meylan et des chefs d’équipes spécialisés.

Technique de fixation EPFL
Ce n’est pas par hasard que le bois a été choisi comme matériau de construction pour le projet «House 1».

Négociant de produits pour la construction bois, Debrunner Acifer SA ne peut que se ré- jouir de ce type de projet de recherche. Nous sommes fiers d’avoir pu contribuer au succès du projet, en tant que partenaire de l’EPFL, par la livraison de l’ensemble des vis, écrous, rondelles, tiges filetées, clés mixtes, mèches à bois machine à spirale simple, ainsi que divers autres éléments de fixation.

Enseignement du projet – transmission de connaissances de base

ALICE, l’Atelier de Conception de l’Espace de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) est responsable de l’enseignement du projet pour la première année d’architecture. L’objectif est d’amener les étudiants à acquérir les notions de base d’architecture et de construction au travers de la conception et de la réalisation de projets. Dans ce cadre, ALICE accorde une grande importance à ce que les futurs architectes soient confrontés à l’aspect artisanal et à la maîtrise des outils.

Pour l’EPFL, le projet «House 1», construction en bois habitable de 11 m de haut, est aussi destiné à favoriser les recherches sur l’utilisation de l’espace dans les bâtiments, tout en amorçant une réflexion sur le développement durable en tant que stratégie architecturale. Conscient que les étudiants sont les architectes de demain, ALICE souhaite les sensibiliser au matériau de construction écologique qu’est le bois.