Chauffe-eau écologiques à pompe à chaleur

Pompe à chaleur

Préparation d’eau chaude énergétiquement efficiente

La Suisse doit réduire sa consommation d’énergie, augmenter son efficience énergétique et promouvoir les énergies renouvelables, ainsi en a décidé le peuple suisse lors de la votation du 21 mai 2017 en acceptant la révision de la loi sur l’énergie. Cette décision impacte aussi indirectement l’orientation et les objectifs des modèles de prescriptions énergétiques des cantons 2014 (MoPEC). Dans le domaine du bâtiment, ceux-ci prévoient, entre autres, l’assainissement des chauffe-eau centraux électriques (boilers) dans les bâtiments de 1 à 4 logements (voir encadré).

Les chauffe-eau électriques transforment directement le courant en chaleur. En Suisse, la consommation d’électricité de ces appareils correspond à environ 1 milliard de kWh par année, soit près de 4 % de la consommation totale. Comme c’est le cas pour le chauffage des locaux, des technologies moins énergivores existent actuellement aussi pour la préparation d’eau chaude.

Pompe à chaleur Atlantic WPB CR 270 Solar

Le remplacement des anciens chauffe-eau purement électriques par des modèles équipés d’une pompe à chaleur est une solution d’assainissement économique. La pompe à chaleur intégrée au chauffe-eau réduit la consommation électrique de 65 %. Ces 65 % d’énergie sont puisés directement dans l’air environnant.

Associée à Atlantic Suisse SA, Debrunner Acifer SA propose un assortiment complet dans ce domaine. La gamme polyvalente de chauffe-eau verticaux à pompe à chaleur (système air/eau) spécialement étudiés pour la préparation d’eau chaude comprend des capacités de 200 à 450 litres. Les chauffe-eau à pompe à chaleur se distinguent par un coefficient de performance (COP) pouvant atteindre 3.81.

Avec son nouveau modèle WPB-CR 270 Solar, Atlantic pose de nouveaux jalons. Avec son coefficient COP de 3.61 et sa plage de fonctionnement de -10 à 35 °C, ce chauffe-eau à pompe à chaleur en inox est désormais aussi disponible avec un registre permettant d’y associer un capteur solaire contribuant à la production d’eau chaude.

Vos avantages en un coup d'œil

  • Un assortiment complet
  • Une alternative avantageuse aux chauffe-eau électriques
  • Remplit les exigences MoPEC
  • Consommation électrique diminuée de 65 %
  • Capacités de cuve de 200 à 450 litres
  • Hauts coefficients de performance (COP)
N'hésitez pas à contacter la société Debrunner Acifer la plus proche. Nous vous conseillons volontiers dans le domaine de la préparation d’eau chaude et dans le choix du chauffe-eau le plus adapté.

Voir encadré

Efficience énergétique des bâtiments - réorientation de la politique énergétique

L’élaboration de prescriptions d‘efficience énergétique pour le domaine du bâtiment est en premier lieu du ressort des cantons. La conférence des directeurs cantonaux de l’énergie (EnDK) apporte un soutien actif à la réorientation de la politique énergétique dans les cantons, tout en fixant des objectifs réalistes.

Une mesure importante liée à la nouvelle stratégie énergétique de la Suisse concerne la révision des modèles de prescriptions énergétiques des cantons. Portant le nom de MoPEC, ces modèles constituent un pack global de prescriptions énergétiques légales concernant le bâtiment, qui a été élaboré en commun par les cantons. Les MoPEC 2014 sont la quatrième mouture des modèles de prescriptions cantonales. La précédente remontait à 2008. Une nouvelle construction conforme MoPEC 2014 ne consommera que 3,5 litres d’équivalent mazout en tant qu’énergie de chauffage. Les bâtiments entièrement rénovés nécessiteront, eux, encore 8 litres.

Construction de nouveaux bâtiments
  • Les nouveaux bâtiments dès 2020 seront le plus possible autonomes en matière d’énergie de chauffage. La part éventuellement manquante sera couverte par l’électricité.
Bâtiments construits avant 1990:
  • L’utilisation de corps de chauffe électriques (résistances) et de chauffe-eau électriques est interdite depuis 2015, avec un délai d’assainissement de 10 ans. Dès 2020, en cas de rénovation importante, la préparation d’eau chaude devra s’effectuer majoritairement au moyen d’énergies renouvelables.
  • La transition vers les énergies renouvelables et l’assainissement de l’enveloppe des bâtiments doivent être encouragés de manière accrue.