Prix des métaux

Situation au 6 février 2018

Conformément aux pronostics des analystes de début janvier, l’aluminium et le cuivre ont poursuivi leur envolée au LME, atteignant par moments les plus hautes valeurs depuis les années 2013-2014. Les données économiques chinoises (CAIXIN-PMI) positives soutiennent cette tendance. Conséquence prévisible de ces cours élevés, les investisseurs réalisent des prises de bénéfices, ce qui entraîne une consolidation. On s’attend à une réduction des activités à l’approche du Nouvel-An chinois. Si, après la «semaine d’or » fériée chinoise, les données économiques devaient rester aussi énergiques, il faudrait compter avec un nouvel essor des prix des métaux.

Les mouvements du marché international des devises sont dernièrement devenus un facteur important pour l’évolution du prix des métaux. La BCE a récemment décidé de maintenir sa politique monétaire accommodante, le niveau-cible d’inflation de 2 % n’ayant pas encore été atteint. La hausse sensible des prix du pétrole va cependant tirer le taux d’inflation vers le haut. Les analystes prédisent dès lors la fin prématurée de cette politique monétaire accommodante de la BCE.

Les déclaration de Mnuchin, secrétaire du trésor US, selon lesquelles un USD plus faible serait bon pour le négoce extérieur US ont, de fait, fait plonger le cours de l’USD face à l’EUR (1.2536) et au CHF (0.93). En principe, une faiblesse de l’USD est de nature à soutenir les prix des métaux au LME. Le CHF n’ayant cependant pas progressé que face à l’USD mais aussi face à l’EUR, cette hausse de prix se retrouve partiellement compensée.

En résumé, en se basant sur la reprise générale de l’économie, on s’attend à une bonne année 2018 pour les métaux de base

Calculateur de métaux pour cotations LME